Aller au contenu

L’Agrion délicat (Ceriagrion tenellum)

L’Agrion délicat est l’une des Demoiselles que je croise le moins souvent ! L’espèce si elle est commune, est en effet souvent localisée dans les territoires. Plongez dans cet article afin d’apprendre à la connaître et à la reconnaître !

illustration article de présentation de l'Agrion délicat

Agrion délicat / 𝘊𝘦𝘳𝘪𝘢𝘨𝘳𝘪𝘰𝘯 𝘵𝘦𝘯𝘦𝘭𝘭𝘶𝘮, d'où vient ce nom ?

“Agrion” vient du grec “agrios” (“sauvage”, “farouche”). “Ceriagrion” vient du latin et signignie “agrion d’un jaune de cire”. “Tenellum” vient du latin et ne signifie rien d’autre que “tendre, délicat”. Nous voici bien avancé car je n’ai trouvé aucune sources fiables donnant à expliquer l’attribution de l’adjectif “délicat” à cette espèce ! Nom scientifique et nom vernaculaire français de l’Agrion délicat restent donc un demi mystère !

Comment reconnaître l'Agrion délicat ?

Reconnaître cette espèce n’est pas très difficile, il n’existe en effet qu’une seule autre demoiselle rouge visible en France : la Nymphe au corps de feu (𝑃𝑦𝑟𝑟ℎ𝑜𝑠𝑜𝑚𝑎 𝑛𝑦𝑚𝑝ℎ𝑢𝑙𝑎). Encore faut-il savoir ce qu’il faut regarder, petit mémo donc :
> Regardez les pattes : elles sont rouges vif (mâles) et rougeâtres (femelles) chez notre agrion. Chez la Nymphe au corps de feu, elles sont noirâtres ! Ce n’est pas la seule distinction bien sûr, mais celle-ci est suffisamment opérante pour bien distinguer les deux espèces. Notez aussi les ptérostigmas entièrement rouge chez l’Agrion délicat (plutôt bruns chez la Nymphe au corps de feu) et l’absence de bandes antéhumérales chez l’Agrion délicat.
comment reconnaître l'Agrion délicat ?
apprendre à reconnaître l'Agrion délicat femelle

Habitats et comportement de l'Agrion délicat :

L’Agrion délicat se rencontre près des petits ruisseaux, dans les eaux calmes ou faiblement courantes, dans les tourbières ou encore dans les lacs parfois même très acides. L’abondance de la végétation et de sa diversité conditionne généralement le développement de ses populations. On l’observe généralement dès la fin du mois de mai jusqu’au début du mois de septembre. Volant peu, l’Agrion délicat est le plus souvent observé posé dans la végétation rivulaire, souvent très proche de l’eau. L’accouplement de cette demoiselle dure entre 30 minutes et trois heures. La ponte est réalisée en “tandem”.

La répartition de l'Agrion délicat en France

RÉPARTITION DE L’ESPÈCE

Cette espèce est visible partout en France métropolitaine !

l'Agrion délicat est-il menacé ? Statut UICN

Comment se porte cette espèce aujourd'hui ?

A ce jour, cette espèce n’est pas menacée en France. En revanche, elle est notée “vulnérable” par l’UICN dans trois régions et “quasi-menacée” dans une région. 

Espèce sensible à la qualité de l’eau et au maintien des végétations rivulaires. L’espèce est classée “En danger” par l’UICN en Suisse, et “En danger critique” en Belgique. 

SOURCES
Découvrez mes autres articles !
belle dame (9)
3 PAPILLONS COMMUNS HORS DU COMMUN
Au rang des habitants du jardin, les papillons figurent généralement en bonne place dans les cœurs des uns et des autres. Et pourtant, généralement peu de gens sont capables de…

Cet article vous plaît ?

Partagez-le !